Le sculpteur Ndary Lo est décédé il y a 3 ans, mais les éditions des Cinq Continents tiennent à ce qu’on se souvienne de l’œuvre de l’artiste avec l’ouvrage « Ndary Lo, le démiurge ».

Ndary Lo est né en 1961 à Tivaouane, au Sénégal. C’est après des études d’anglais qu’il va finalement suivre une formation à l’Ecole national des beaux-arts de Dakar. Vers 1990, il se lance dans la sculpture, choisissant le fer pour matériau caractéristique de ses œuvres.

Ses sculptures se concentrent dès 1992 sur l’homme, et notamment sur la marche de celui-ci, thème qui va inspirer nombre de ses œuvres comme « la longue marche du changement » ou encore « Hommes qui marchent ».

Son œuvre est engagée et a été largement récompensé durant sa vie. Dès 1995, il remporte le prix du concours des arts du Goethe Institut de Dakar, puis les récompenses s’enchaînent ensuite jusqu’à sa mort d’un cancer du foie en 2017.